Acheter les albums de Sabrina Laughlin

Sabrina Laughlin

Découvrez l'univers de Sabrina Laughlin

A la une de Ve’a Ora

Sabrina à la une de Ve'a oraLa ministre de la santé, Pia Faatomo, parallèlement présidente du conseil d’administration de l’EPAP (établissement pour la prévention), a présenté mardi le projet « Ve’a Ora » qui consiste en la création de deux supports entièrement consacrés à la prévention : un magazine bimensuel en langue française et une émission télévisée mensuelle en français et en reo maohi (langue polynésienne).

Ce projet de longue haleine initié par le gouvernement précédent voit enfin le jour après trois ans de travail entre les différents partenaires et référents de la prévention. Porté par l’EPAP, organisme chargé de coordonner, à un niveau interministériel, les politiques de prévention en matière de santé, d’éducation, de sport, de solidarité, de jeunesse et de sécurité routière, ce projet devrait renforcer l’impact des messages préventifs auprès des populations.

Dans un premier temps, un magazine de 16 pages tiré à 55 000 exemplaires, tout en couleurs et qui se veut ludique et pédagogique, sera distribué auprès des cabinets de médecins généralistes, des services publics dépendant de la santé, des associations, mais aussi dans les archipels grâce au réseau santé et aux quotidiens. En effet, ce magazine sera encarté chaque troisième jeudi, tous les deux mois, dans La Dépêche de , et chaque troisième vendredi (toujours bimensuellement) dans le Tiki Mag (hebdomadaire des programmes télévisés).

Sabrina à la une de Ve'a ora magazineInformer sans sermonner
Objectif de ce magazine : informer sans sermonner. Tous les thèmes de prévention entrant dans le champ de compétence de l’EPAP seront ainsi abordés avec un sujet spécifique pour chaque numéro. Le premier du genre, disponible dès jeudi prochain, mettra en exergue les moyens de prévenir les accidents domestiques encore trop courants en Polynésie.

« Au niveau des accidents domestiques, entre 1999 et 2003 nous avons eu 32 enfants de moins de quatre ans qui sont décédés, dont 50% pour cause de noyade que ce soit dans des caniveaux, dans des piscines, même dans 20cm d’eau, très souvent par défaut de surveillance », a souligné la ministre Pia Faatomo.
La partie presse sera relayée par un deuxième support : la télévision. Une émission mensuelle de six minutes intitulée elle aussi « Ve’a Ora », qui reprendra le thème mis en avant dans le magazine, sera présentée par la chanteuse polynésienne Laughlin, fort appréciée du jeune public.
Diffusée en langue française et polynésienne, cette émission devrait passer aussi bien sur RFO Polynésie que sur la chaîne locale TNTV, mais pour l’instant, les négociations sont toujours en cours.

Feuilleter le magazine


Source : Tahiti Presse

Partenaire

Air Tahiti nui